écouter

Dans le journal Sunu Lamb, d’hier, le promoteur Diak’s dénonçait le dispatching des 27 millions alloué par le ministre des Sports aux promoteurs impactés par le covid-19. Dix promoteurs étaient concernés par cette indemnisation. Certains ont touché 1 million, d’autres 2 millions mais Pape Abdou Fall avait quant à lui reçu 5 millions. Ce qui était une injustice aux yeux de Mamadou Diakhaté dit Diak’s.

« On prend 27 millions pour les distribuer à certains promoteurs. Et puis on donne 5 millions à Pape Abdou Fall. Ce n’est pas parce qu’il a le combat le plus cher que les affiches régularisées des autres promoteurs qu’il doit toucher plus. Le prix de la licence est le même pour tous les promoteurs. Il y a de l’injustice dans tout ce qu’ils ont fait. Et ça, je le dis tout haut. La manière dont ils ont indemnisé, ce n’est pas sérieux. Ils auraient dû indemnisé tous les promoteurs qui avaient ficelé des combats l’année dernière. Tous les promoteurs devaient être indemnisés au même titre. Je pense que Pape Abdou Fall a 5 millions. Quelques-uns ont eu chacun 2 millions ? C’est de l’injustice. On ne doit pas donner 5 millions à Pape Abdou Fall. On doit lui donner 2 millions, comme tout le monde. Mieux, on devrait donner 2 millions à chacun des promoteurs qui avait calé leurs dates au niveau du CNG », indiquait le patron de Diak’s Productions.

Ce matin, dans le même journal, Pape Abdou Fall a apporté sa réplique de la manière la plus diplomatique. « Pour être honnête, j’en ai parlé à l’autorité. Mais l’autorité avait discuté avec l’équipe d’Alioune Sarr. Ensuite, ils ont arrêté une chose. Mon ami Diak’s, je le salue en passant. C’est quelqu’un de bien. Si ça ne dépendait que de moi, tous les promoteurs devraient être indemnisés. C’est ce que j’ai toujours prôné. Tous les promoteurs devraient avoir un montant. Ils avaient tous acheté leurs licences. Mais lorsque j’ai interpellé l’autorité, il m’a dit qu’ils ont leurs réalités. Ils ont conclu quelque chose avec le CNG sortant. Donc, ce n’est pas moi, El Hadj Pape Abdou Fall qui vais demander à l’autorité de revenir sur sa décision. Je souhaiterais que tous les promoteurs et tous, les lutteurs, qui ont été impactés, soient indemnisés. Mais la décision finale ne me revenait pas. Je peux proposer, mais si l’autorité est dans l’impossibilité de satisfaire tout le monde, je n’y peux absolument rien. J’ai lu toutes les interviews de Diak’s. Lui aussi, il est impacté par la covid-19. Je n’y peux rien. Je pense que c’est gênant, vraiment gênant, parce que nous sommes tous des frères. J’aurais souhaité que tous les promoteurs soient financièrement soulagés. Mais malheureusement, l’autorité l’a compris autrement et l’a fait autrement », a répondu PAF.

Assane Walo Gueye