écouter
Dans un article paru dans SUNU LAMB du jeudi et  dans lequel, on lui prête  des mots que lui n’a pa eu à tenir,  l’arbitre Malick Ngom a précisé un peu plus sa pensée.
Pour eux, il n’a jamais été question de demander pardon alors que ce sont eux qui ont subi des préjudices . Mais par contre, ce pardon,ils le sollicitent auprès de tous ceux qui gravitent autour de la lutte. Ils ont tenu à remercier de bonnes volontés comme KEBA KANTE, YEKINI, LUC NICOLAI, MANGA 2, BECAYE MBAYE, BOURE DIOUF de MBOUR, pour le soutien financier qu’ils leur ont apporté.