écouter

Depuis le départ de Mohamed Ndao, l’écurie Boul Faalé s’est perdue. Cette formation qui a révolutionné la lutte n’arrive plus à briller. Après Tyson, il y avait Gambien, Djiby Mboté, Valdo et d’autres jeunes lutteurs qui espéraient trouver leur chemin en suivant l’ex mentor de Eumeu Sène qui devait les aider à accéder au sommet. Hélas, les choses se sont déroulées autrement pour ces derniers. A la retraite de leur leader, tout est au point mort

Il arrive même que l’écurie affiche zéro combat au moment des bilans. Une situation catastrophique pour la jeune génération. Ce qui a d’ailleurs poussé Gambien à faire ses salives pour les déposer en Gambie où il est sollicité le plus souvent pour des combats. Un départ de plus qui va compliquer encore les choses d’autant que cela fait bien des saisons que Djiby Mboté n’a pas noué son nguimb. D’ailleurs l’on se pose la question s’il est toujours dans l’arène.

Aujourd’hui, la charge de porter l’étendard de la formation incombe à Valdo. Un lutteur qui malgré les difficultés se bat pour se faire une place dans l’arène. Après sa défaite contre Garga 2 en 2016, le poulain de Tyson est revenu en force pour surclasser Saloum Saloum en 2017 et Mame Goor Diouf en 2018. Mais malgré sa belle lancée, il est resté sur la touche depuis lors. Donc pour la saison prochaine, il est attendu pour un retour en grande pompe car sa mission n’est pas des moindres.

Et avec le contexte de l’arène, il faut miser sur un bon encadrement pour espérer sans sortir. Avec les rouages, il est de plus en plus difficile de s’en sortir surtout quand on est seul dans sa conquête de l’arène. Alors pour tirer son épingles du jeu, Valdo devra mettre les bouchées et miser sur des chocs de feu.

#leewtoo

Aïssatou FAYE NIANG