écouter

En Gambie, ce week-end, le promoteur Fallou Ndiaye a averti les autorités du Sénégal, qui tardent toujours à donner l’autorisation du démarrage de la saison. Pour le patron de Ndiaye Productions, cette situation risque de causer la migration de la lutte vers la Gambie.

« Je lance un avertissement aux autorités sportives sénégalais, si elles ne prennent pas les mesures nécessaires pour que la lutte redémarre dans notre pays, elles risquent de perdre les promoteurs tout comme les lutteurs sénégalais qui vont tous migrer vers la Gambie. Je vais plus loin : la lutte risque de quitter le Sénégal pour migrer vers la Gambie. Ce que j’ai vu durant mon séjour en Gambie n’existe pas au Sénégal », a averti Fallou Ndiaye dans le journal Sunu Lamb.

Devant organiser un gala à Fass Thioyène, Fallou Ndiaye a fait un tour dans ce village pour faire les derniers réglages. Mais également rencontrer les populations en vue de sa manifestation. « Je reviens de Fass Thioyène, un village Gambien non loin du Sénégal, qui se trouve dans la commune de Hamdalaye. Lequel village devra abriter les 27 et 28 février le grand gala de lutte sans frappe que j’organise en terre gambienne. J’y étais pour voir l’endroit qui doit accueillir les joutes, discuter avec les populations et les autorités locales. C’était une occasion pour mon staff et moi de faire les derniers réglages », a-t-il ajouté.

Assane Walo Gueye