écouter

Vainqueur de Pierre Alain Ngalani en MMA, le 22 janvier passé à Singapour, Reug Reug s’était retourné aux Etats Unis pour un temps de récupération. Après cette période de repos, Reug Reug est rentré au Sénégal depuis ce vendredi matin. Le lutteur a foulé le tarmac de l’aéroport Blaise Diagne de Diass, il y a quelques heures.

A sa descente, Reug Reug s’est exprimé sur le combat qui l’opposait au Camerounais Ngalani. « Je ne m’étais pas concentré sur les forts de Ngalani. Je m’étais plutôt concentré à mes capacités. Qu’il soit le champion du monde ou autre, moi je crois en moi. Je ne connaissais pas Ngalani mais je suis parti visionner deux de ses vidéos pour avoir des informations sur lui. Il y avait trop de craintes chez les sénégalais parce qu’ils avaient peur après avoir regardé les vidéos de Ngalani mais cela se comprend, ils pensaient que j’allais perdre le combat. La lutte représente 60% dans un combat de MMA. Que l’on respecte encore plus notre sport traditionnel qu’est la lutte. J’ai usé des techniques de la lutte pour pouvoir battre Ngalani », a régi le champion de Thiaroye.

Le lutteur est également revenu sur ses ambitions dans le MMA. « Je crois en moi. J’ai l’intime conviction que je vais devenir un champion dans le MMA si c’est le travail et le sérieux qui permettent cela. Pour le moment, je ne pense pas à l’UFC parce que j’ai quatre combats à livrer pour One champion d’abord. Le MMA, c’est comme la lutte sénégalaise. Tu ne peux débuter avec de gros cachets. C’est un processus. Plus tu avances, plus ton cachet monte », a-t-il laissé entendre.

Assane Walo Gueye