écouter

Depuis la nomination de Meissa Ndiaye dans la nouvelle équipe du CNG, le poste du président du CRG de Thiès était inoccupé. Ce n’est plus le cas. En effet, depuis hier jeudi, Thiès a un nouveau président pour diriger les destinées de la lutte dans la région. Ce nouveau président s’agit d’Abibou Diallo. Le gouverneur de la région a finalement porté son choix sur Abibou Diallo, ancien président de la commission règlement et discipline de la structure sortante. Cette décision a été prise ce jeudi, nous annonce le journal Sunu Lamb. Abibou Diallo succède ainsi à Meissa Ndiaye à la tête de ce comité régional de gestion. Doyen de la lutte au niveau de Thiès, il est peint comme « l’historien de la lutte », précise Sunu Lamb.

Thierno Ndiaye et Babacar Diop, les candidats zappés

Au départ, le nom d’Abibou Diallo ne figurait nulle part pour éventuellement succéder à Meissa Ndiaye. Les candidats déclarés étaient Thierno Ndiaye, président départemental de gestion (CDG) et 1er vice-président chargé de la lutte avec frappe de l’équipe sortante et Babacar Diop, ancien directeur technique régional, nous rappelle le journal. Pour le quotidien de l’arène, tous les sommités de la lutte à Thiès avaient porté leur choix sur Thierno Ndiaye alors que l’Inspectrice de la région Marie Pierre Ndiaye voulait la nomination de Babacar Diop. Et pour éviter ce tiraillement et des problèmes dans la nouvelle équipe, le gouverneur Mamadou Moustapha Ndaw a zappé ces deux candidats pour confier les affaires du CRG à Abibou Diallo, nous clarifie le journaliste Abdoulaye Dembélé de Sunu Lamb.

Assane Walo Gueye