écouter

Bira Sène, depuis qu’il est nommé président du CNG, le 5 novembre passé, n’est plus le président du comité national de gestion de la lutte (CRG), au niveau de la région de Kaolack. Le processus de son remplacement est enclenché par l’Inspecteur des Sports de Kaolack qui propose des profils au gouverneur de la région, chargé de valider le profil le plus approprié. Malgré cela, Aldiouma Diouf dépose quand même sa candidature pour succéder à Bira Sène. Aldiouma Diouf est était le chargé de l’organisation du CRG de Kaolack, président d’écurie et promoteur de lutte.                .

« Je déclare ma candidature au poste de président du CRG de Kaolack. Je suis un acteur plein de la lutte. J’ai les capacités de gérer les destinées de la lutte à Kaolack. Je veux bien que les autorités compétentes me fassent confiance et me confient les rênes de l’instance régionale dirigeante de la lutte. J’ai beaucoup d’idées, un grand projet à mettre en œuvre pour mieux développer la lutte dans la région », a fait savoir Aldiouma Diouf dans Sunu Lamb.

Assane Walo Gueye