écouter

Le verdict de la commission de règlement et discipline du Comité national de gestion (CNG) de la lutte avait sanctionné les arbitres suite à leur grève.

L’arbitre Sitor  Ndour a été radié à vie, les deux autres arbitres, Malick Ngom et Babacar Diop, ont été suspendus pour 5 ans. Aboubacry Dramé prend deux ans ferme. La cause,  les arbitres de la lutte avaient déclenché une grève pour exiger des meilleures conditions de travail.

Alioune Sarr campe sur sa position et s’explique à grande eau

“Le bureau du CNG se réunissait tous les lundis et à cette réunion participe le président de la commission centrale des arbitres. Tous les problèmes sont débattus.” Et de poursuivre:

“Le dialogue n’a jamais été rompu. Il leur arrivait de recevoir au moment où la vache était très grasse et que les promoteurs avaient assez de moyens, 500.000 FCFA, voire 1 million à partager entre trois personnes. Le président a dit en pleine réunion que si cela persiste, nous allons aller en grèves, le président de la commission règlement et disciplines leur a répondu en disant qu’il ne leur conseille pas”.

“J’ai clos le débat en disant,  si vous allez en grève, le comité national que je dirige prendra toutes les dispositions pour faire face et ce que nous avons fait”.

Reste à voir si le ministre des sports prendre toutes les dispositions avant l’ouverture de la saison pour régler ce combat entre arbitres et CNG.

Ndèye Coumba FALL

#leewtoo