écouter

Jeune lutteur, Bébé Saloum a l’étoffe d’un champion avec un physique qui impose le respect. Pensionnaire de l’écurie Djimbory, il est revenu sur les combats qui ont marqué sa carrière sur le plan mystique. Invité de l’émission Arènes Sénégalaises, Bébé Saloum a abordé ses duels contre Ama Baldé, Reug Reug et Franc.

“Face à Ama Baldé, il a pris un coup à l’entame du combat. Mais après ce coup, j’ai eu une sensation. Je ne pouvais plus rien faire. C’est sur ce qu’il m’a battu à plate couture. J’ai juste affirmé que c’est un champion qui va vaincre d’autres géants que moi et ce qui est arrive aujourd’hui. Néanmoins j’ai senti l’aspect mystique lors de notre combat”. a révélé le sociétaire de Djimbory

Après le frère de Jules Baldé, Bébé Saloum a abordé sa rencontre avec le Djinn de Thiaroye. “Contre Reug Reug, je savais pertinemment que je ne pouvais pas le battre. Mon staff avait pour idée de saboter le combat mais j’ai dit non car je ne peux pas jouer un mauvais tour à Serigne Mor Ndiaye. C’est pour cette raison que j’ai dit que je vais y aller pour remplir mon contrat. C’est ainsi qu’il m’a battu à plate couture. Et pour ne pas salir sa victoire, j’ai dit à tout le monde qu’il va battre un autre champion que moi” a t-il rajouté.

Pour terminer, l’invité de Malick Thiandoum est revenu sur son duel contre le poulain de Moussa Dioum. “Mon combat conte Franc a failli tomber à l’eau. Mais comme depuis le début j’avais un malentendu avec le promoteur je ne pouvais pas fausser le rendez vous. Mais je ne sentais même pas mes jambes. Au lendemain du combat c’est comme si j’étais une autre personne. Bien différent de celui qui était au stade” a martelé Bébé Saloum.

Aïssatou FAYE NIANG

#leewtoo