écouter

Membre de la nouvelle équipe du CNG, Tapha Gueye a été nommé président de la commission des sages. Une nomination saluée à sa juste valeur par le 3ème Tigre de Fass qui donne ses impressions sur cette nouvelle équipe chargée de développer la lutte mais également d’arriver à une fédération à la fin des deux ans que dure le mandat. Tapha Gueye félicite aussi, dans Sunu Lamb, le président sortant, Alioune Sarr qui selon lui a bien travaillé.

« Bira Sène est la personne morale, mais il va diriger la lutte avec une équipe »

« Permettez-moi de remercier le ministre des Sports, Matar Ba, qui m’a fait confiance pour m’intégrer dans cette structure dirigeante de la lutte. J’ai remarqué qu’il a fait confiance aux acteurs qui y sont intégrés de façon massive. Celui qui nommé président est un Sénégalais. C’est Bira Sène qui est ce compatriote qui a bénéficié de la confiance de Matar Ba. On doit unir nos forces, le soutenir et l’accompagner afin qu’il puisse réussir sa mission. Que les acteurs de la lutte comprennent que Bira Sène est la personne morale, mais qu’il va diriger la lutte avec une équipe. »

Commission des sages, une première

« Vous allez aussi me permettre de remercier tous les membres de l’Association nationale des sages de la lutte dont je suis le président. C’est à partir de cette structure que le ministre des Sports a eu l’inspiration de créer cette commission des sages dans le nouveau CNG et de me choisir pour en être la personne morale. C’est une commission spécialisée que l’on ne voit presque pas dans les autres structures sportives.

« Je félicite Alioune Sarr et son équipe. Ils ont bien travaillé »

« Je pense que le nom du CNG doit aussi être changé. Ça ne doit plus s’appeler CNG. Parce que lorsqu’on tourne une page, on doit la tourner définitivement. On peut choisir un autre dénominateur. C’est le lieu de féliciter Alioune Sarr et son équipe. Ils ont bien travaillé. Le seul hic, c’est leur longévité au pouvoir. Alioune Sarr a mis la barre très haut. Ce qu’on attend de nous, les nouveaux dirigeants, c’est d’aller au-delà de l’équipe sortante en réalisant de meilleurs résultats. J’invite tous les acteurs de la lutte à soutenir Bira Sène pour la réussite de sa mission. Je l’ai connu dans les activités à Kaolack. C’est un type bien. »

Sunu Lamb