écouter

Dénicher le nom d’une femme, dans l’histoire des équipes qui se sont succédées à la tête des structures de la lutte, risque d’être difficile voire impossible. De 1960, avec le comité d’administration et de contrôle de la lutte avec frappe (CACLAF) et le comité national provisoire de la lutte amateur (CNPLA) à l’avènement du CNG avec Alioune Sarr en mars 1994, aucune femme n’a pu figurer dans une formation destinée à diriger l’arène. Cette anomalie est désormais réparée. Matar Ba, ministre des Sports, a intégré quatre femmes dans la nouvelle équipe du CNG dirigée par Bira Sène, successeur d’Alioune Sarr, après 26 ans de leadership.

Quatre femmes ont réussi une percée fulgurante dans cette nouvelle équipe. Mais ce n’est pas tout. Elles occupent des postes stratégiques également. Ces quatre femmes s’agissent de Isabelle Sambou, Ndeye Ndiaye Tyson, Evelyne Diatta et Nanou Kamara. Isabelle Sambou est nommée 3ème vice-président chargé de la lutte olympique, Ndeye Ndiaye Tyson, adjointe d’Issa Ndiaye, 5ème vice-président chargé du marketing et de la communication. Evelyne Diatta et Nanou Kamara restent des personnes ressources du CNG.

Isabelle Sambou et Ndeye Tyson, des figures marquantes de la lutte

Isabelle Sambou et Ndeye Ndiaye Tyson sont protées à leur poste respectif grâce à leur engagement pour la lutte. Moins connue dans la lutte avec frappe, Isabelle Sambou est une icône de la lutte olympique. Championne du monde, 9 fois championne d’Afrique, elle connait parfaite son milieu et devrait réussir ses objectifs si les moyens suivent. Ndeye Ndiaye Tyson également n’est pas n’importe qui dans l’arène, la lutte avec frappe. Première femme promotrice de combat de lutte, cette dame a monté de grandes affiches qui réunissaient de grands lutteurs de ce pays.

Evelyne Diatta et Nanou Kamara, les moins connues

Si Isabelle Sambou et Ndeye Ndiaye Tyson sont très connues par les acteurs de la lutte en général, Evelyne Diatta et Nanou Kamara les sont moins. Coach de l’équipe olympique depuis un certain temps, Evelyne a conduit l’équipe nationale du Sénégal dans plusieurs pays pour des compétitions continentales. Nanou Kamaran, quant à elle nous est totalement inconnue.

Assane Walo Gueye