écouter

A la suite de leur grève pour de meilleures conditions de vue et de travail vers la fin du mois de février, les arbitres ont été lourdement sanctionnés par la commission de discipline et de règlements du CNG, au mois de mars passé. A cette occasion, Sitor Ndour, président de la commission centrale des arbitres (CCA) a été radié à vie, Malick Ngom et Babacar Diop avaient écopé de 5 ans de suspension pendant qu’Aboubacry Dramé prenait deux ans ferme.

Mais avec la nouvelle équipe que Matar Ba compte installer demain, jeudi, une lueur d’espoir, pour une grâce, apparaît pour tirer d’affaire Sitor Ndour et ses collègues. Mais pour cette grâce, il faut certaines conditions. C’est-à-dire qu’il faut que les arbitres acceptent d’écrire à la nouvelle équipe pour justifier leur grève et faire appel des sanctions. « Sans cela, ils ne seront pas graciés », révèle une source dans Sunu Lamb.

Assane Walo Gueye