écouter

Le CNG va se muter en promoteur. C’est la révélation faite par Bira Sène, président du CNG. L’autorité de la lutte a révélé que le CNG est en train de peaufiner une stratégie pour pouvoir organiser la première journée de la saison. Mais également de tenir une journée tous les mercredis ou tous les mercredis sur deux un combat de lutte au niveau de l’arène nationale. Il a fait cette annonce dans le journal Sunu Lamb.

« Aucun promoteur de la place n’a calé de date »

« Aucune date n’a été donnée. Aucun promoteur de la place n’a calé de date. Les dates n’ont pas été encore attribuées. Ce que j’avais dit au départ, les promoteurs, qui avaient une date avant que le coronavirus n’apparaisse, seront les premiers servis pour organiser cette saison. On va d’abord épuiser le premier stock. Si on avait débuté au mois de novembre, on avait prévu que les promoteurs qui étaient impactés par le coronavirus la saison écoulée puissent organiser jusqu’en février pour ensuite donner le relais aux autres. Malheureusement, la saison n’a pas démarré. On va démarrer la saison par des stocks de la dernière saison. »

Le CNG prêt à organiser la première journée de la saison 

« Le CNG est d’ailleurs prêt à ouvrir la saison si l’Etat ou le ministre des Sports nous donne l’autorisation d’organiser. Dès que l’on aura le signal, on n’attendra pas les promoteurs, nous allons ouvrir la saison. Ce qu’on craint est que le ministre des Sports donne son aval et que les promoteurs ne soient pas prêts pour organiser avec des face-à-face, avec le montage des combats pour aller jusqu’au mois de mars. Les mois filent vite et les combats déjà montés par les promoteurs, on ne peut pas tous les organiser à l’arène nationale. Même si on luttait les samedis et les dimanches, l’arène nationale ne pourra pas abriter tous les combats déjà montés. »

« Organiser chaque mercredi une journée à l’arène nationale »

« Même si le CNG doit organiser, on ne va pas se battre avec les promoteurs pour les dates. D’ailleurs, on est en train de faire une innovation avec les mercredis de l’arène. Notre souhait est que le CNG organise chaque mercredi ou bien un mercredi sur deux. On va cibler les espoirs, nous sommes en train de peaufiner ça. Il faut qu’on occupe cette saison. »

Assane Walo Gueye