écouter

Pensionnaire de l’écurie Djimbori a déversé sa bile sur certains acteurs de la lutte. Selon Bébé Saloum, il est temps qu’on mette de l’ordre dans notre sport national: ” Souvent j’ai vraiment envie de raccrocher mon nguimb. Il y a des choses que je ne peux même pas expliquer.  Il y a beaucoup de lobbyings dans cette discipline. C’est un nombre restreint qui bénéficie des millions”, explique le lutteur à itv

Bébé Saloum a aussi fait de graves révélations sur ce qu’il a vécu durant sa carrière de lutteur: ” Lors de mon combat contre Reug Reug (qu’il a perdu), ma femme et ma fille étaient très malades. Ce qui est étonnant, est  qu’ elles se portaient à merveille avant”.

Par ailleurs, les managers ne se soucient que de leurs intérêts personnels: “La plupart d’eux sacrifient parfois leurs lutteurs en les forçant à lutter, alors qu’ils savent pertinemment que ces combats n’arrangent pas leurs poulains.  En réalité, ils font des deals avec les promoteurs, qui en contre partie, leur donnent des dessous de table. Je suis dégouté par la lutte”.

Pour prendre du recul sur sa carrière, Bébé Saloum a décidé de voyager vers l’Allemagne pour se refaire une santé de fer et revenir en force après des séries de défaites (Reug Reug, Franc) et des saisons blanches.

Ndèye Coumba FALL

#leewtoo