écouter

Jeune lutteur, Bara Ndiaye est cité parmi la relève de Fass. Avec un gabarit et la taille qu’il faut pour s’imposer, il ne lui reste plus qu’à se battre pour se faire une place. Mais, le parcours n’est pas de tout repos pour le coéquipier de Lac Rose qui effectue un parcours en dent de scie et des saisons blanches. Pourtant, il avait un bon début qui a très tôt séduit les inconditionnels de la lutte. Mais, il commence à perdre de la vitesse.

Sur une belle lancée, le jeune Fassois a pris du galon et décidé de croiser Ndiakhoum pour la confirmation. Une mission qu’il a réussi en prenant le meilleur sur son adversaire. Déclaré forfait par les arbitres pour blessure, il a décidé de déposer un recours au comité national de gestion de la lutte car estimant qu’il y avait déjà chute. L’instance dirigeante a tranché en sa faveur lui permettant ainsi de conserver sa série glorieuse. De belles performances qui ont poussé Bara Ndiaye à se trouver d’autres adversaires.

C’est sur ce qu’il a décroché un autre combat contre Jet Lee de Xam Sa Cossan. Un défi taille que le poulain de Gris Bordeaux devait relever pour se conforter dans sa position. Un challenge qu’il n’a pas pu relever car le frère de Sokh a été plus fort que lui. Il a alors brisé son élan car depuis lors, il n’a pas pu nouer son nguimb. D’ailleurs il est à deux saisons blanches de rang. Donc pour espérer atteindre ses objectifs, Bara Ndiaye devra trouver le moyen de décrocher une affiche et rebondir. Plus le temps passe, plus sera difficile de rattraper le temps perdu. Même au sein de son écurie la concurrence est rude alors pour sortir du lot, il faut un travail acharné.

#leewtoo

Aïssatou FAYE NIANG