écouter

Il est présentement la vedette incontestée de l’arène. Bira Sène est adulé par tout le monde de la lutte, depuis sa nomination. Car il pose des actes qui satisfont tous les acteurs. Après avoir occasionné les retrouvailles de Pape Abdou Fall et Abdou Lahat Ndiaye, Doudou Diagne Diécko et Amadou Mbaye à l’occasion de son installation, le successeur d’Alioune Sarr a encore ravi le monde de la lutte.

En effet, mercredi passé, à l’occasion de sa première réunion avec son équipe, à l’arène nationale, Bira Sène a pris 6 fortes décisions : la baisse du prix de la licence des promoteurs avec frappe qui passe de 300.000 F à 200.000 F, la licence des promoteurs de la lutte sans frappe de 100.000 F à 75.000 F, la licence des managers de 50.000 F à 30.000 F, la licence des lutteurs avec frappe de 10.000 F à 5.000 F, la licence des lutteurs sans frappe de 5.000 F à 3.000 F et l’annulation des 1.000 F que les lutteurs sans frappe donnaient avant la participation d’un gala de lutte.

Des mesures que Boy Kaïré magnifie à sa juste valeur. « Je magnifie les mesures prises par la nouvelle équipe du CNG. Que ce soit les lutteurs, promoteurs, managers, tout le monde sentait la cherté des prix des licences. L’acte posé par Bira Sène montre qu’il est un homme du sérail. Et il connaissait les maux de la lutte. Il connait ce que les acteurs de la lutte enduraient. Je salue les mesures qu’il a prises », a régi Boy Kaïré dans les ondes d’I-Radio.

Assane Walo Gueye