écouter

Défait par Thiaat la saison passée, Armée compte rectifier le tir devant Feugueuleu. Ce combat va se tenir la saison à venir. Et pour Armée, c’est hors de question de perdre ce duel. Le lutteur estime que c’est à lui de prouver devant son adversaire parce qu’il est plus jeune. Il a tenu ces propos dans le journal Sunu Lamb.

« Pourquoi j’ai accepté Feugueuleu »

« Je rends grâce à Dieu, après avoir concédé une défaite face à Thiaat lors de ma dernière sortie dans l’arène. Mais à part Feugueuleu de l’écurie Lansar, on ne m’a pas proposé aucun autre lutteur. Tout le monde connait la situation que la lutte traverse, durant ces dernières années. C’est très difficile de décrocher un contrat. Il y a des lutteurs qui observent des saisons blanches. Mais comme cette situation ne nous arrive pas, et que l’on nous propose des adversaires, nous ne pouvons que rendre grâce à Dieu. Ensuite, Feugueuleu, c’est notre doyen qui nous a devancé dans la lutte. Donc, c’est lui qui nous donne notre chance. Ce sera un combat de grand contre petit. On a bon espoir que l’on sortira victorieux de ce combat. On croit en nos qualités et on est en train de travailler dans ce sens. »

J’accepte ma défaite contre Thiaat »

« C’est une déconvenue, comme toute défaite qu’un lutteur concède dans l’arène. J’ai fait preuve de courage et d’engagement dans cet affrontement, pour obtenir la victoire. Mais le bon Dieu en a décidé autrement. Donc, j’accepte la défaite, tout en prinat pour que le tout puissant m’accorde la victoire, lors de mon prochain combat. »

« Feugueuleu, c’est mon ainé »

« Feugueuleu, c’est mon ainé, qui m’a beaucoup devancé dans la lutte. S’il accepte de prendre le combat, c’est peut-être parce qu’il estime pouvoir me terrasser. De notre côté aussi, nous croyons fermement à la victoire. Nous sommes des jeunes et nous aimons beaucoup ce que l’on est en train de faire. En tout cas, on prie pour que le bon Dieu nous accorde la victoire dans ce combat. »

« On ne pense pas à la défaite »

« On ne pense pas à la défaite dans ce combat. Certes, la lutte n’est pas une séance exacte et que dans un combat, tout peut arriver. Mais on prie pour que le bon Dieu nous accorde la victoire. Nous sommes beaucoup plus jeunes, donc, c’est à nous de prouver. »

Assane Walo Gueye