écouter

Très jeune, Balla Gaye 2 a conquis l’arène. Le 22 avril 2012, il accède au trône en prenant le meilleur sur Yékini. Un sacre qui a mis tout le d’accord sur ses talents. En 2013, le fils de Double Less confirme sa suprématie devant Tapha Tine. Une belle performance qui a été brisé par Bombardier. En 2014, il a été vaincu par le B52 qui le détrône sans contestation. Seulement, on annonce que le Lion de Guédiawaye traînait une maladie. Malgré, tout il était toujours présent dans l’arène. En 2015, il affronte Eumeu Sène pour la deuxième fois et a été vaincu de nouveau. Deux revers de rang qui ont poussé Balla Gaye 2 à s’exiler pendant deux saisons. Pour son retour, le pensionnaire de l’écurie Balla Gaye a croisé Gris Bordeaux. Un duel épique qui s’est soldé par une victoire du coéquipier de Less 2 par décision arbitrale. Alors que le doute planait toujours ses capacités après une mauvaise passe, il croise le fer avec Modou Lô. Une revanche qui a attiré toutes les attentions. Mais, le frère de Sa Thiès a saisi l’occasion pour se relancer. Cette fois, il sort le grand jeu et s’impose devant le Roc des Parcelles. Une chute spectaculaire qui a relancé la carrière de Balla Gaye 2. Toutefois, il est attendu pour la passe de trois pour ce remake avec le 3ème Tigre de Fass. Une victoire lui permettra de se conforter dans une nouvelle série de victoires au moment où les jeunes lutteurs tapent à la porte de Vip.

#leewtoo

Aïssatou FAYE NIANG