écouter

Le gala de Hamdalaye du samedi passé n’a pas abouti. La cause, la bagarre entre Toubacouta et Pape Ndiaye Sokh Sokh a interrompu la manifestation. Les deux lutteurs s’étaient croisés en quart de finale. Toubacouta a lancé un coup irrégulier à son adversaire, Sokh Sokh a répliqué. Toubacouta est revenu à la charge et envoie Sokh Sokh à terre. L’arbitre arrête le combat et donne la victoire à Sokh Sokh. Frustré, Toubacouta éteint les lampes, le public envahit l’enceinte et le gala termine sur ces échauffourées.

Après cela, Leextoo. Net a joint au téléphone Sokh Sokh pour comprendre ce qui s’est réellement passé. Le lutteur de Ngane se dédouane et accuse son adversaire. « Qui a fait capoté le combat ? moi ? Non du tout. Je ne suis pas à l’origine de l’interruption du gala. Est-ce vous avez vu ou j’ai frappé Toubacouta ? Il n’était pas sûr de lui. C’est pourquoi il a m’a envoyé des coups irréguliers. On s’est croisé à 5 reprises, l m’a battu trois fois. Moi, je l’ai battu à deux fois. Si on s’affronte dans les règles de l’art, il ne peut pas me terrasser. Et il sait bien cela », a réagi Pape Ndiaye Sokh Sokh.

Le champion de la lutte sans frappe ne comprend pas le geste de Toubacouta. Puisque dit-il il n’a pas eu de précédent avec Toubacouta. « En tout moi, je n’ai jamais eu de problème avec lui. Mais peut-être que lui en a à mon endroit. Je ne suis pas été sanctionné parce que je n’ai rien fait. D’ailleurs c’est moi que l’arbitre a donné la victoire donc, je ne pouvais pas être sanctionné », a-t-il fait savoir.

Assane Walo Gueye