écouter

Sur une belle lancée, Domou Dangou affiche à son compteur 20 combats pour 16 victoires et 4 défaites. Aujourd’hui, le chef de file de l’écurie Songane cherche le moyen de se frayer une place au sommet. Alors pour y arriver, il est conscient du travail qui l’attend et les nombreux défis à relever pour y arriver. C’est sur ce qu’il parle au micro de Wassare Lamb de ses potentiels adversaires

Gora Sock plébiscité

Son combat contre Gora Sock plébiscité, Domou Dangou si dit prêt a nouer le nguimb si toutefois il reçoit une proposition qui en vaut la peine. “On n’a encore reçu de proposition qui nous permet de prendre cette affiche. C’est un lutteur et les amateurs estiment que c’est mon potentiel adversaire alors pourquoi je dois refuser de l’affronter. Je n’ai pas peur de croiser un autre parcellois même si j’ai perdu devant Raam Daan de Door Doorate. Alors je reste à l’écoute” a t-il confié.

Potentiels adversaires

Au delà deu pensionnaire de Door Doorate, Domou Dangou se dit disposé à affronter tout autre adversaire de taille “je suis à un stade où je ne refuse pas les combats chocs. Si on ne me peut propose pas un adversaire de grande envergure je préfère rester sur la touche. Que ce soit Modou Anta ou un lutteur je suis disposé à le croiser. Il n’est plus question de tendre une perche, je dois aller au sommet” a renseigné le leader de Songane Guèye.

Tournoi pour ravir les amateurs

Pour faire lutter les espoirs, le Rufisquois propose un tournoi de lutte aux promoteurs. Il estime que “au lieu de mettre sur pied de grosses affiches, les amateurs ont envie de vivre de grands moments. Pourquoi pas des galas de lutte avec les espoirs comme Moussa Ndoye, Gora Sock même Modou Anta de Thiès. Je veux disputer trois combats par saisons, la lutte c’est mon métier. Ce n’est pas parce que Moussa a perdu devant Garga Mbossé que j’ai donné son nom. Cela n’affecte en rien à son statut”.

#leewtoo

Aïssatou FAYE NIANG