écouter

Jeune, costaud, élancé Ibou Ndiaye alias Obeuli figure sur la liste des jeunes poids lourds. Le pensionnaire de l’écurie Parcelles Mbollo qui est très connu dans la lutte traditionnelle sans frappe a aussi intégré celle avec frappe. Pour cette forme de lutte, le poulain de Moussa Dioum fait son bonhomme de chemin et veut également s’imposer pour atteindre le sommet. Pour ce faire, il devra faire face à de nombreux défis.

Mais, il semble bien conscient de ce qui l’attend. Pour trouver un combat après deux saisons blanches, il est sorti de sa réserve. Dans les colonnes de Sunu Lamb, Obeuli a ciblé ses potentiels adversaires. Après avoir vaincu Capitaine de Thiaroye Cap Vert par forfait, il avait été contacté par Prince Cissokho la saison dernière pour croiser Hôtel Dior mais le duel est tombé à l’eau. Alors, aujourd’hui, le protégé de Mame Less estime qu’il est libre de tout contrat.

Pour sa prochaine sortie, Obeuli vise des protagonistes de taille qui sont dans la même catégorie de taille que lui. “Je prêt contre Bara Ndiaye de Fass, Limousine de Kaay Bakh et Cobra 2 de Pikine Mbollo. Ce sont des adversaires qui ne doivent pas trouver de prétexte pour éviter d’en découdre avec moi”, a martelé Ibou Ndiaye.Conscient de la lourde tâche qui l’attend, le lutteur renseigne qui travaille très dur pour honorer son staff mais aussi satisfaire ses inconditionnels.

“Je m’entraine trois fois par jour. J’affute mes armes comme un fou pour être constamment au top” a rassuré Obeuli. Mais par la même occasion, il fait un clin d’œil aux promoteurs pour qu’ils soient intéressés par une de ses affiches. “J’ai des souteneurs qui sont disposés à mettre la main à la poche pour me donner les moyens de mobiliser mes supporters lors de mes combats. Alors tout promoteurs qui organisera un combat contre les adversaires dans ma ligne de mire ne le regrettera pas” a informé Obeuli.

#leewtoo

Aïssatou FAYE NIANG