écouter

An 2000 n’est plus à présenter dans le milieu de la lutte avec frappe encore moins en lutte sans frappe. En effet, lors de ses débuts dans l’arène, le pensionnaire de l’écurie Jap, découvert par Zale Bâ, avait réalisé un parcours remarquable avec six combats de suite pour autant de victoire. Après sa première victoire sur Tapha Ndiaye (21 janvier 2007), le lutteur a enchainé les succès face à Thierno Guèye (18 février 200, Amadou Camara (17 mars 2007), Médoune Khoulé (27 mai 2007), Mansour Diop 2 (8 juillet 20207) et Ibou Fall (18 novembre 2007), a rappelé Sunu Lamb. Il sera freiné dans cette belle lancée par Super Diamono, le 8 mars 2008.

Très talentueux, An 2000 écartait tout sur son passage. Après cette défaite face à Super Diamono, le lutteur s’est repris en venant au bout Douglas (28 février 2010). Battu à nouveau par Garga Mbossé (10 juillet 2010), L’An 2000 a retrouvé le gout des séries de victoires en terrassant tour à tour Malaw Séras (2 mai 2010), Super Etoile (30 mai 2010), Alioune Sèye 2 (15 mai 2011), Saloum Saloum (2 octobre 2011) et Bébé Saloum (27 janvier 2013). Peinant à obtenir un combat, il enchaine les saisons blanches et revient dans l’arène trois ans plus tard contre Forza (23 juillet 2016). Cette défaite face à Forza va encore replonger le lutteur dans l’oubli avant de renaitre dans l’arène deux ans plus tard. En effet, il signe son retour et bat Feu Rouge (28 juillet 2018). Malgré ce succès, il va à nouveau subir des saisons blanches. Depuis 2018, il n’arrive pas à avoir un adversaire.

L’An 2000 est un lutteur talentueux incontestable dans l’arène. Durant sa carrière, il a disputé 16 combats et n’en a perdu que trois. N’eut-été les saisons blanches qu’il enchaîne de saison en saison, il aura pu atteindre le sommet de l’arène. Mais, hélas pour son écurie, An 2000 reste un talent gâché.

Assane Walo Gueye