écouter

C’est un boy Kairé sous le choc que nous avons joint par téléphone. L’ancien chef des bérets verts est revenu sur les attaques à pistolet qui se sont déroulés dans la nuit du mercredi à jeudi à Keur Ndiaye Lo.

“Les faits se sont déroulés vers les coups de 2h-3h du matin”

“J’ai entendu des bruits, je me suis levé et j’ai allumé la lampe de la véranda. J’ai vu des hommes encagoulés. Ils ont pointé leurs pistolets sur ma personne et ils m’ont lancé à la figure: ” Les moutons ou la vie”. Je ne pouvais pas riposter car je n’étais pas armer”

“Les voleurs ont tirés des tirs de sommation”

” Pour montrer leur détermination, les voleurs ont fait des tirs de sommation sur les murs de la maison. Mes enfants ne pouvaient rien faire pour éviter un bain de sang”.

Ndèye Coumba FALL

#leewtoo