écouter

Arrivé dans l’arène très jeune durant la saison 1998-1999, Eumeu Sène a perdu le premier combat de sa carrière face à Mbodji Diagne, le 15 mars 1998. Mais le poulain de Tyson, à l’époque, va rapidement rectifier le tir en signant sa première victoire, quelques mois plus tard, le 7 août 1999 contre Nguèye Loum. Le temps passe, les combats s’accumulent, l’enfant de Pikine allie victoires et défaites. De 1998, l’année de démarrage à nos jours, il a disputé 20 combats pour 10 victoires, défaites et 2 combats nuls. Eumeu Sène a réussi à battre Ouza Sow (12 avril 2000), Mbaye Diouf (9 juin 2003), Soulèye Dop (2 janvier 2005), Zale Lô (2 juillet 2006), Balla Gaye 2 (8 février 2009), Gris Bordeaux (6 mars 2011), Lac de Guiers 2 (8 avril 2012), Balla Gaye 2 (5 avril 2015) Bombardier (28 juillet 2018). Il a baissé pavillon face à Mbodji Diagne (15 mars 1998), Ma Fall Sèye (7 février 1999), Mbaye Diouf (30 septembre 2000), Boy Kaïré (14 janvier 2001), Gris Bordeaux (13 juin 2004), Khadim Ndiaye 1 (4 février 2007), Modou Lô (31 janvier 2014), Modou Lô et (28 juillet 2019). Les deux combats nuls étaient devant Simel Faye (23 février 2003), Lac de Guiers 2 (28 février 2010).

28 juillet : journée de sacre Eumeu Sène qui décroche le titre du Roi des arènes face à Bombardier

Eumeu Sène a presque lutté durant tous les mois de la saison. Mais l’enfant de Pikine n’a jamais livré un combat durant le mois de mai. Mais parmi les 10 mois que compte la saison, c’est-à-dire d’octobre à juillet, le mois de juillet et celui qui a vu trôné Eumeu Sène sur le toit de l’arène. En effet, le leader de Tay Shinger a affronté et battu Bombardier le 28 juillet 2018. Ce combat royal a été remporté par le Pikinois qui s’adjugea également de la couronne du Roi. Ceci vient couronner 18 ans de sacrifices, de bataille, de dure labeur. Ironie du sort, c’est ce même 28 juillet qu’il va aussi perdre la couronne.

28 juillet 2019 : Eumeu Sène détrôné par Modou Lô

Si Eumeu Sène a décroché le titre du Roi des arènes dans une soirée du 28 juillet, il a également perdu durant une journée du 28 juillet. En effet, face à Modou Lô, le 28 juillet 2019, Eumeu Sène remettait en jeu son titre pour la première fois après son sacre devant Bombardier. Un an après, jour pour jour, Eumeu Sène est défait par le leader de Rock Energie qui rentre avec le tire. Le fondateur de Tay Shinger perd ainsi son titre à la même date qu’il l’avait remporté. Ceci qui la journée du 28 juillet mythique pour le mentor de Tyson 2.

Assane Walo Gueye